Cocteau Jean

État civil : Clément Eugène Jean Maurice COCTEAU

“Paix ! tu gardes mal tes troupeaux,

Grosse bergère endormie.”

(“Prologue”, Discours du grand sommeil, 1916-1918)


Naissance : 05/07/1889 à Maisons-Laffitte
Décès : 11/10/1963 à Milly-la-Forêt
Nationalité : française
Activité : écrivain
Statut : mobilisé
Matricule : 5598 (Classe : 1909)
Mobilisé à Versailles

Présentation

 

Des Grandes Guerres, Jean Cocteau en aura presque connu deux. La
première, ce fut celle des premiers temps, la guerre de patriote à laquelle sa
réforme ne lui aura pas donné droit, et qu’il essaya de retrouver dans ses
costumes, ses expéditions d’ambulancier civil pour porter secours aux blessés,
ou dans ses rêveries devant le décor théâtral fascinant du front des Flandres.
Un épisode légendaire de son séjour au front condense à lui seul l’effritement des frontières entre rêve et réel que connut la restitution de son expérience par le jeune poète : ce dernier, proposé pour la Croix de guerre par l’amiral à la tête
du bataillon de fusiliers marins, aurait été forcé de quitter le front, une fois son imposture découverte. Cette guerre
pour jouer, forte de belles rencontres humaines, de faux-semblants et d’images
féériques, imprègnera largement la production coctalienne, du personnage
d’imposteur de Thomas aux dessins et photographies de guerre, en passant par
les analogies ludiques et fantasque des textes poétiques. Ces écrits, se réclamant
plus volontiers d’Apollinaire que des réalistes, et trahissant une puissante
fascination pour l’objet littéraire que fut la guerre, attirèrent à l’auteur
une tenace réputation de faux témoin, dont il n’aura de cesse d’essayer de se
défaire.

Il reste que la réalité de son séjour au front fut effectivement plus
complexe que cela. Mêlé aux combattants à plusieurs reprises, et en particulier
durant l’hiver 1915-1916, Cocteau put voir de près la souffrance des soldats,
il officia comme convoyeur et infirmier et perdit nombre des siens, avant de
regagner Paris à l’été 1916. Sa correspondance laisse ainsi percer un réel
désenchantement face à l’horreur, qui ne manqua pas d’abreuver des poèmes de
guerre contrastés, parcourus d’hommages et d’allusions à la violence subie. De
retour du front, Cocteau put se consacrer pleinement à la carrière d’écrivain,
de dessinateur, de cinéaste et de dramaturge que l’on sait, qui l’amènera
quelques décennies plus tard à figurer parmi les artistes les plus complets et
les plus influents de son temps.

Commentaires

Exempté su service militaire en 1909 pour scoliose. Classé service auxiliaire le 26/11/1914 et rappelé à la mobilisation le 04/03/1915.


Autres individus en relation

⤇ de Gonzague Frick Louis ⤆ ⤇ Cocteau Jean ⤆ ⤇ Cendrars Blaise ⤆ ⤇ Aragon Louis ⤆ ⤇ Billy André ⤆ ⤇ Breton André ⤆ ⤇ Apollinaire Guillaume ⤆ ⤇ Bausil Albert ⤆ ⤇ Le Roy Jean ⤆

Fiche réalisée par : Nicolas Bianchi

États de service

Artillerie de campagne (13e RAC)
du 04/03/1915   jusqu'au 15/03/1915   13e RAC Zone inconnue
COA
du 16/03/1915   jusqu'au 13/11/1915   22scoa Zone inconnue
État-major (20ssem)
du 24/11/1916   jusqu'au 31/07/1917   20ssem Paris et ses alentours
Services de santé (4e RZ)
du 18/12/1915   jusqu'au 24/06/1916   4e RZ Flandres
Services de santé (Section d’ambulances)
du 01/12/1914 * jusqu'au 31/12/1914 * Section d'ambulances Flandres
(Croix Rouge)
du 01/08/1914   jusqu'au 13/09/1914   Croix Rouge Champagne
(HOE)
du 24/06/1916   jusqu'au 29/06/1916   HOE Somme
* indique une date incertaine (déduite ou approximative)

Production littéraire

Contributions au journal Le Mot (cofonfateur)
0 texte ou article dans un périodique journalisme et critique
Au kronprinz
1915 texte ou article dans un périodique poésie
Hérode
1915 texte ou article dans un périodique poésie
Hymne au général Joffre
1915 texte ou article dans un périodique poésie
L’Alouette
1915 texte ou article dans un périodique poésie
La Dernière Version du Rhin allemand
1915 texte ou article dans un périodique poésie
La Grande Pitié des victimes de la France
1915 texte ou article dans un périodique poésie
Le Petit Garçon
1915 texte ou article dans un périodique poésie
Monseigneur, vers mil neuf cent seize
1915 texte ou article dans un périodique poésie
Quand nous serons “Ceux de la guerre”
1915 texte ou article dans un périodique poésie
Action de grâces au Roi de Belgique
1916 texte ou article dans un périodique poésie
Le Cap de Bonne-Espérance
1918 texte poésie
Tambour
1918 texte poésie
Le Potomak (1913-1914) ; précédé d’un Prospectus (1916) ; et suivi des Eugènes de la guerre (1915)
1919 texte poésie
Poésies (1917-1920)
1920 texte poésie