Calloc’h Jean-Pierre

État civil : Jean Pierre Hyacinthe CALLOCH


Naissance : 21/07/1888 à Groix
Décès : 10/04/1917 à Courbat de Cerisy
Nationalité : française
Activité : écrivain
Statut : mobilisé.

aspirant, lieutenant


Matricule : 1627 (Classe : 1908)
Mobilisé à Lorient

Mort pour la patrie


Blessures de guerre :

Frappé à la tête par un éclat d’obus le 22/04/1917.

Présentation

Fervent catholique, Calloc’h a vocation à être missionnaire mais il ne peut accéder à la prêtrise en raison de l’hérédité mentale de sa famille. Étudiant de lettres après son service militaire, il se met à écrire en français et choisit définitivement le breton en 1905. Avant l’entrée en guerre, il défend ardemment le breton et appelle de ses vœux la séparation de la Bretagne.

Classé service auxiliaire, il n’est pas appelé en 1914. Il s’engage en janvier 1915, considérant la guerre comme une défense de la civilisation et de la chrétienté, mais aussi comme l’occasion de ranimer l’identité celtique. Ses poèmes des temps de guerre se caractérisent par un ton oratoire et mystique et l’usage du verset.

Le recueil posthume Ar en deuil (1963) rassemble des pièces qu’il avait lui-même sélectionnées et traduites en français. Il contient notamment “Deit, Spered-Santèl” (Viens, Esprit saint), daté Paris, janvier 1915.

 

Commentaires

Il se fait appeler Yan Ber Calloc’h, son nom en breton.


Fiche réalisée par : AG - LC

États de service

Infanterie (62e RI)
du 26/01/1915   jusqu'au 21/05/1915   62e RI Caserne ou dépôt
Infanterie (65e RI)
du 22/05/1915   jusqu'au 28/06/1915   65e RI
Infanterie (62e RI)
du 19/12/1915   jusqu'au 24/01/1916   62e RI
Infanterie (118e RI)
du 25/08/1915   jusqu'au 14/06/1916   118e RI Somme
Infanterie (219e RI)
du 15/06/1916   jusqu'au 10/04/1917 * 219e RI Somme
* indique une date incertaine (déduite ou approximative)

Production littéraire

Le Petit Poilu de 1915
0 texte
À genoux
1921 texte poésie