Florian-Parmentier

État civil : Ernest Florian Parmentier


Naissance : 15/05/1879 à Valenciennes
Décès : 30/07/1951 à Marigy-sur-Yonne
Nationalité : française
Activité : écrivain
Statut : mobilisé.

Maréchal des logis


Matricule : 361 (Classe : 1899)
Mobilisé à Valenciennes

Présentation

Florian Parmentier fait son début en littérature à l’âge de vingt ans, avec le recueil Rêveries et frissonements, sylves, harmonies sauvages, refrains de villas, le chant du barde. Quatre ans après, une fois accompli son service militaire, il publie Le Droit du riche, un drame social en un acte. Il continue à publier des pièces et des essais, et son prochain recueil, Entre la vie et le rêve 1896-1904 est publié en 1908. La même année, il déclame le poème L’Éternité dans l’homme à l’honneur de Victor Hugo, et ensuite sa plume se tait jusqu’au post-guerre.

Incorporé au 3e régiment de Hussards en 1900 et devenu maréchal de logis en 1902, Florian-Parmentier est rappelé par le décret de mobilisation générale et arrive au 1er escadron du train le 06/08/1914. En 1915, il quitte la 22e cie et est détaché dans la Marne. Il fait toute la campagne sur la zone des armées dans des unités non-combattantes et en janvier 1919 il entre à l’Hôpital Val-de-Grâce et est reformé définitivement pour troubles cardiaques et pulmonaires.

Dans les années 1920, il écrit les notices de ses camarades dans l’Anthologie des Écrivains Morts à la Guerre, ainsi que le roman L’Ouragan – Toute la guerre. En 1931 il publie La Mort Casquée ou la Paix à l’ombre de la guerre. Il maintient l’écriture en prose pour la Seconde Guerre mondiale, avec le roman Le règne de la bête ou la tragique et sublime épopée de 1939-1946, mais n’a jamais écrit de poésie de guerre.


Fiche réalisée par : Julia Ribeiro

États de service

Train des équipages (1er escadron du train, 22e cie)
du 06/08/1914   jusqu'au 21/07/1916   1er escadron du train, 22e cie Caserne ou dépôt
Train des équipages (1er escadron du train, 41e cie )
du 21/07/1916   jusqu'au 19/02/1917   1er escadron du train, 41e cie Caserne ou dépôt
Train des équipages (1er escadron du train, 41e cie)
du 19/02/1917   jusqu'au 01/08/1918   1er escadron du train, 41e cie Zone inconnue
Train des équipages (1er escadron du train, 28e cie)
du 01/08/1918   jusqu'au 07/10/1918   1er escadron du train, 28e cie Zone inconnue
Train des équipages (1er escadron du train, 12e cie )
du 07/10/1918   jusqu'au 13/01/1919   1er escadron du train, 12e cie Zone inconnue
* indique une date incertaine (déduite ou approximative)