Sauvage Marcel

État civil : Marcel Pierre Léon SAUVAGE

La plaie ardente, comme un œil maquillé
Pleure des larmes vertes.
(“Visite”, Cicatrices, 1923)


Naissance : 26/10/1895 à Paris
Décès : 04/06/1988 à Peymeinade
Nationalité : française
Activité : autre
Statut : engagé volontaire.

soldat 2e classe, soldat 1e classe


Matricule : 1910 (Classe : 1915)
Mobilisé à Paris 4e bureau
Décorations :

citation, Croix de guerre


Blessures de guerre :

Grièvement blessé le 07/10/1916 à Sailly-Saillier (Somme) alors qu’il était brancardier et allait relever des blessés (fracture du sacrum par éclat d’obus)

Présentation

L’itinéraire de Marcel Sauvage peut de prime abord paraître paradoxal. Étudiant en médecine, pacifiste et humaniste, ami de Georges Duhamel et Charles Vildrac, il interrompt ses études pour devancer l’appel en 1914. Brancardier, blessé pendant la bataille de la Somme, il est grièvement atteint par les gaz (tuberculose osseuse). Il se consacre à l’écriture et devient collaborateur de la revue anarchiste Par de là la mêlée (qui deviendra La Mêlée en 1918), à laquelle il donne des articles virulents contre la censure et plusieurs poèmes. Proche de Maurice Wullens, il participe également à la revue pacifiste Les Humbles et à l’Anthologie des Humbles (1918).

Violemment contestataires, ses poèmes de guerre sont hantés par la violence des combats et le traumatisme de sa propre blessure (Quelques choses, 1919 ; Cicatrices, éclairs encore des douleurs mortes, 1923). Il en va de même de son recueil de nouvelles autobiographiques Le Premier Homme que j’ai tué (1929). Brouillant les frontières génériques et formelles, Sauvage fait entendre une voix singulière, tantôt hallucinatoire, tantôt sarcastique, faite d’images singulières et frappantes.

Après 1918, il poursuit une carrière littéraire féconde et s’intéresse aux arts plastiques. Son expérience de reporter pendant la guerre d’Espagne ranime les souvenirs de sa Grande Guerre et sa haine du mensonge propagandiste.

Commentaires

(RM consultable)


Autres individus en relation

⤇ Vildrac Charles ⤆ ⤇ Duhamel Georges ⤆ ⤇ Jacob Max ⤆ ⤇ Guilbeaux Henri ⤆ ⤇ Adam Edmond ⤆ ⤇ Martinet Marcel ⤆

Fiche réalisée par : AG - LC

États de service

Artillerie
du 21/05/1918   jusqu'au 27/05/1918   63ra Marne
Artillerie
du 28/05/1918   jusqu'au 28/11/1918   64ri Zone inconnue
Chasseurs à pieds
du 17/09/1915   jusqu'au 05/03/1916   58bcap Zone inconnue
Infanterie
du 22/07/1916   jusqu'au 07/10/1916   350ri Somme
Infanterie
du 19/12/1914   jusqu'au 16/09/1915   131ri Argonne
Infanterie
du 06/03/1916   jusqu'au 21/07/1916   61ri Verdun
Infanterie territoriale (237rit)
du 29/11/1918   jusqu'au 23/08/1919   237rit Zone inconnue
* indique une date incertaine (déduite ou approximative)

Production littéraire

Quelques choses
1919 texte poésie
Cicatrices
1923 texte poésie
Le Premier Homme que j’ai tué
1929 texte prose
À soi-même accordé
1938 texte poésie